Hello, MMI Bordeaux

Services et Réseaux de Communication (SRC) devient Métiers du Multimedia et de l'Internet (MMI)
SRC Bordeaux devient donc MMI Bordeaux, et son site devient mmibordeaux.com

Etat des lieux de la convergence des médias

L’arrivée des appareils mobiles a modifié les habitudes de consommation des médias. Voici l’avis de Santos Sansonetti, PDG du groupe Image.

Le Groupe Image est divisé en deux filiales : VidéoMage et Dbee. VidéoMage s’occupe de la post-production dans les médias vidéo et dans la télévision. Dbee, quant à elle, est une agence Web spécialisée dans l’ingénierie audiovisuelle et Internet.

Dbee
Cette agence spécialisée dans le webcasting organise la communication interne et externe d’un événement. Ce procédé permet de réaliser des économies sur les campagnes de communication et d’être au plus proche de la marque, mais également de communiquer des données sensibles en temps réel malgré le décalage horaire.

La convergence des médias
Avec une pointe d’humour, le directeur du Groupe Image tente de nous expliquer le principe de convergence des médias via une allégorie autour des animaux aquatiques qui se ressemblent pour s’adapter à leur environnement même s’ils n’appartiennent pas aux mêmes espèces. Une question nous vient alors à l’esprit : pourquoi nous parler de la convergence des médias ? La réponse est simple. Aujourd’hui, nous souhaitons pouvoir regarder des vidéos et écouter de la musique n’importe où et n’importe quand. C’est possible grâce à la numérisation des contenus. Pour nous présenter ce phénomène, Mr SANSONETTI énonce quelques chiffres : hausse de 37% des internautes regardant la télévision sur Internet, 8,9 millions d’internautes consultent un contenu media au quotidien sur la toile. Les comportements et modes de consommation priment aujourd’hui sur les technologies.

Quels contenus pour cette convergence ?
Les mêmes programmes qu’à la télévision ? Des sous-programmes ? Ou peut-être alors d’autres programmes ? De fiction, plus interactifs ? A la télévision, la lecture des programmes est linéaire. On est obligé de suivre un certain rythme. Il y a un début et une fin. Sur le Web, on pourrait créer une lecture navigable et interactive qui conduirait l’internaute à se poser des questions, résoudre des problèmes, participer au programme.

Le Web est donc le nouveau leader des médias : tous les supports existants y trouvent un écho (télévision, musique, radio etc…). Plus encore, la HD l’a envahi, puis est venue la 3D…
Le Web : chronique d’une révolution annoncée !

Anne-Sophie Donnis