Souhaitez-vous devenir hôtelier ?

C’est un métier qui a de l’avenir, en tout cas en France, il n’y a pas de doute là-dessus. Il faut dire que si on s’appuie sur les chiffres actuels, le métier d’hôtelier n’est pas près de disparaître. En fait, le domaine de l’hôtellerie-restauration est fort de plus de 900 000 salariés. Pour tout dire, ce secteur est le 4e pourvoyeur d’emplois sur tout le territoire national. Le secteur comporte une telle diversité de métiers, dont celui d’hôtelier, ce qui fait qu’un bon nombre de profils sont acceptés, du CAP au Bac+5.

Que devez-vous savoir sur le métier d’hôtelier ?

Dans l’ensemble, le secteur manque toujours d’effectifs car le besoin est grand, surtout en main-d’oeuvre et pendant les périodes de vacances et celles des fêtes de fin d’année par exemple. Il ne faut pas non plus oublier que la France est LA destination par excellence, aussi bien sur le plan touristique que gastronomique, drainant des dizaines de millions de touristes chaque année, plus précisément dans les 80 millions. Puisqu’il faut héberger tous ces visiteurs et touristes, le besoin en hôteliers et autres professionnels est important.

Quelles études suivre pour devenir hôtelier ?

Il faut au minimum un BTS responsable d’hébergement ou un BTS hôtellerie-restauration pour accéder au métier d’hôtelier. L’option mercatique et gestion hôtelière est la plus indiquée. Des études dans une école de commerce représentent un atout de poids ou bien une licence professionnelle en hôtellerie internationale et hébergements touristiques, ou bien en management des entreprises de l’hôtellerie et de la restauration. Passer des Masters professionnels en hôtellerie et management du tourisme sont également des plus qui aideront à l’accès au poste d’hôtelier. Toutefois, même avec ces études, un candidat ne devient pas tout de suite directeur d’hôtel, il commence par divers postes opérationnels d’abord et petit à petit, avec l’expérience, il gravit les échelons.

Que fait-il exactement ?

Un hôtelier est chargé de la direction d’un hôtel, familial ou faisant partie d’une grande chaîne hôtelière. Son objectif premier est la satisfaction du client. Chaque jour, il supervise tous les services de l’hôtel et vérifie le bon fonctionnement des activités. Il s’occupe également des ressources humaines, dont le recrutement, et organise le travail de l’ensemble de ses salariés. Il établit et suit de près les plannings du personnel et met en place des formations de manière régulière. Le budget, les investissements à réaliser, la comptabilité entrent aussi dans ses fonctions.

Avantages et inconvénients du métier

L’hôtelier perçoit un salaire annuel de 47 200 euros en moyenne, ce qui s’avère intéressant. Ce qui est également avantageux, c’est que c’est lui qui gère son hôtel dans sa totalité. Le métier est passionnant pour les personnes engagées et aimant le contact humain. Être hôtelier est un statut assez élevé qui force le respect et la notoriété auprès de la clientèle, du personnel et même des habitants de la ville où l’hôtel est implanté. Mais un hôtelier bénéficie rarement de ses week-ends et des jours fériés, et le travail est très prenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *